Une sacrée leçon

Publié le par Cédric DECKER

 

STEINSELTZ 1
SAINT-LOUIS-NEUWEG 7


 Mi-temps : 0-4. - Arbitre : M. Sonntag (Sierentz) assisté de MM. Repp (Donnenheim) et Oudin (Kertzfeld). Les buts : Herrmann (66e') pour Steinseltz ; Thiam (2e'), Feghoul (4e'), Zeghouani (30e', 67e'), Meneceur (44e'), Heyer (76e'), Anatole (85e') pour Saint-Louis-Neuweg.


 STEINSELTZ : Strohl, Hoffart, Kraemer, Gouthier, Fuss, Frank, Herrmann, Th. Juncker, H. Juncker, Hannachi, Grosjean, (Stoetzel, Steinmann).


 SAINT-LOUIS-NEUWEG : Lerch, Urfer, Carray, Elmas, Rychen, Zeghouani, Ponelle, Onesta, Thiam, Meneceur, Fegnoul (Anatole, Heyer, Bouzaamouche).


 L'entame du match est cauchemardesque pour les locaux qui se retrouvent menés 0-2 après seulement huit minutes de jeu. Des erreurs de marquage permettent aux Haut-Rhinois de prendre un avantage quasi définitif dès ces premières minutes. C'est tout d'abord Thiam qui ouvre la marque à la 2e' puis, Feghoul aggrave la marque à la 4e'.
 Les vignerons accusent le coup et ne se remettront plus. A la 29e', Strohl arrête un penalty mais doit se donner battu sur un tir croisé à la 30e' de Zeghouani. Les Steinseltzois, malmenés tout au long de cette première mi-temps, encaissent un quatrième but juste avant la pause par Meneceur.
 La deuxième période est tout aussi riche en actions offensives. Les locaux, plus entreprenants, réduisent la marque à la 66e' par Herrmann.
 Mais, très vite, les Haut-Rhinois reprennent le dessus et à peine une minute après, Zeghouani inscrit le cinquième but pour son équipe sur un superbe coup franc. Le dernier quart d'heure est entamé lorsque Heyer reprend victorieusement une balle repoussée par la transversale à la 76e'. A la 85e', Anatole établit le score final sur une belle action offensive.

Michel Seiler : « Il reste 15 journées »

Vainqueur de Sarre-Union (2-1) devant 540 spectateurs payants samedi soir, l'US Reipertswiller a pris seule les commandes de la DH. Le point avec Michel Seiler, son entraîneur.
- En début de saison, vous disiez viser le maintien le plus vite possible. Quel est votre discours aujourd'hui ?
- On est beaucoup trop loin de la ligne d'arrivée pour changer d'ambition. On fait simplement notre chemin. Pour l'instant, mes joueurs ont réalisé de belles choses, ont pris conscience de leurs qualités. Et je suis conscient de leur potentiel. Tout le mérite de ce qui arrive leur revient. Ce qui a été fait est très bien.
- Le fait d'avoir battu les trois gros bras du championnat, Biesheim, Saint-Louis et Sarre-Union ne vous donne-t-il pas plus confiance ?
- C'est une satisfaction, c'est vrai. Comme jouer devant autant de public et pratiquer un beau jeu comme ce samedi. Ce fut une très belle soirée. (Il éclate de rire) J'ai ouvert une bonne bouteille pour réfléchir à ce que j'allais vous dire.
 Donc, nous n'avons disputé que onze journées, il en reste quinze. Et je n'oublie pas que nous allons nous déplacer à Biesheim, à Saint-Louis et à Sarre-Union lors de la phase retour. Un autre championnat commencera après la trêve.
 Donc, on ne va pas tout gâcher en se mettant une trop grosse pression maintenant. Je le répète, on fait notre chemin sans calcul prématuré.
- Vraiment ?
- (Il sourit). Vraiment. Mon souhait, c'est de continuer à voir mon groupe prendre du plaisir ensemble. Après...

Publié dans L'actualité

Commenter cet article