Saint-Louis peut souffler

Publié le par Cédric DECKER

Saint-Louis peut souffler

ST-LOUIS/N. 1
SR COLMAR II 0


 Mi-temps : 1-0. - 50 spectateurs. Arbitre : M. Buttefey, assisté de MM. Chaki et Celik. But : Lerose (45e' s.p.).
 ST-LOUIS/N. : Fedrigo, Lerose, Onesta, Charni, V. Rychen, Zeghouani, Ponelle, Douh, Elmas, Meneceur, Bibia (B. Rychen, Urfer).


 SR COLMAR II : Chevassu, Koeniak, Greniov, Yaggi, Bontemps, Duperoux, Da Cunha, Fortuna, Miollany, Boyer, Benkaid (Aimetti, Zemb).


 Dans ce derby haut-rhinois, Saint-Louis avait tout à perdre s'il ne réussissait pas à s'imposer à domicile. En cas de défaite, le FC devait continuer à garder un oeil dans le rétroviseur avec Brunstatt et Schirrhein qui s'affrontaient dans la lutte pour le maintien. Saint-Louis, recomposé suite à de nombreuses absences, devait faire très attention.


 Le premier quart d'heure académique d'observation passé, les visiteurs finissent par se créer quelques occasions sur coup de pied arrêté mais sans succès. A la 25e', Da Cunha alerte Fedrigo d'une superbe frappe de 20 mètres. A la 28e', St-Louis obtient un coup-franc à 25 mètres tiré par Rychen qui voit le gardien visiteur sortir au dessus de tout le monde et dégager le ballon des poings. A la réception, Ponelle tire et marque, mais son but est refusé.
 Puis les Ludoviciens, qui font tourner le ballon derrière, passent par leur gardien pour reconstruire. Mais ce dernier le manque et laisse filer le ballon en corner. Suite à ce corner, les joueurs de Chevassu sont tout près de marquer par Benkaid qui voit sa volée taper sur la barre (38e')

Ponelle prend ses
responsabilités

 Douh adresse un super ballon en profondeur pour Meneceur qui, du bout des pieds, pousse le ballon et se fait sécher par Chevassu. Lerose prend ces responsabilités et transforme ce penalty.
 En deuxième période il faut attendre la 63e' pour assister à une superbe frappe de Boyer qui permet à Fedrigo de s'employer. Une envolée et il sort le ballon.
 Colmar pousse mais pêche dans la finition et permet même à St-Louis de se procurer quelques contres intéressants par ce diable de Ponelle qui, décidément, est difficile à arrêter.
 Suite à un corner, repoussé par la défense colmarienne, Douh tente sa chance d'une superbe volée de 25 mètres. La ballon passe de peu à coté. St-Louis tient une victoire précieuse dans la course au maintien

Cédric Becker : « Un grand pas »

Grâce à leur victoire sur les SR Colmar II (1-0), les Ludoviciens ont fait « un grand pas » vers le maintien en DH selon Cédric Becker, leur entraîneur.
- Comment vous sentez-vous après ce succès ?
- Je suis soulagé et satisfait. Nous venons de faire un grand pas vers le maintien. Le match nul entre Brunstatt et Schirrhein arrange nos affaires. Désormais, nous avons huit points d'avance sur ces deux équipes.
 Même si mathématiquement rien n'est fait, je pense que cette victoire assure notre place en DH la saison prochaine.
- Qu'est-ce qui vous a manqué cette saison pour moins vous faire de frayeurs ?
- C'est vrai que nous visions une place un peu plus haute au classement, mais notre équipe est très jeune. L'expérience ne s'apprend pas sur un tableau noir, elle s'acquiert au fil des matches.
«MES JOUEURS ONT
BEAUCOUP APPRIS»
 Et puis, tout se joue à très peu de choses. On a perdu beaucoup de rencontres 1-0 alors que nous aurions pu les gagner. On a manqué de réalisme. Et notre marge de manoeuvre s'est réduite, le stress, lui, a augmenté. Avec cinq ou six buts de plus, nous serions dans les 5-6 premiers.
- Mais votre équipe est capable de belles choses...
- Contre les grosses équipes, on a été à la hauteur. On a tenu en échec Obernai 0-0, battu le Sporting 3-0 chez nous avant de faire nul chez lui 1-1. Nous sommes allés battre Reipertswiller 2-0 dans le Bas-Rhin et fait 1-1 à domicile
 C'est le paradoxe, on a souffert face à des équipes a priori plus à notre portée. On a fait preuve d'inconstance, mais mes joueurs, grâce à cette saison, ont beaucoup appris et grandi. Cette année de reconstruction est plutôt positive.

Division d’honneur

Saint-Louis/Neuweg - SR Colmar II 1-0. Stade Municipal de Huningue; une quarantaine de spectateurs; arbitrage de M. Buttefey (Arcey) assisté de MM. Chaki (Valentigney) et Célik (Sochaux); mi-temps 1-0; Le but: Lerose (44e s.p.).

Dans l’opération-maintien, qui le préoccupe, Saint-Louis/Neuweg a sans doute effectué ce dimanche les trois-quarts du chemin en disposant des réservistes colmariens. Ce succès, acquis en première période, a été conforté par une belle seconde mi-temps, certes stérile, mais ponctuée de séquences fortes. Juste avant la pause, Anthony Lerose (44e) avait donc ouvert le score sur un pénalty consécutif à une faute de Chevassus sur Méneceur. Au retour des vestiaires, les deux adversaires ont rehaussé leur niveau de jeu respectif et la partie s’est animée un peu plus. Méneceur, Ponelle et Bibia causaient des misères à l’arrière-garde colmarienne et, en face, Fedrigo annihilait quelques velléités visiteuses. Méneceur, en véritable feu-follet, manquait le break (66e) sur un caviar de Ponelle; ce dernier perdait son duel avec Chevassus (80e). Les Ludoviciens n’en empochaient pas moins une mise, synonyme de petit ballon d’oxygène

Publié dans L'actualité

Commenter cet article