En plein travail

Publié le par DK

 La campagne de préparation se poursuit au Saint-Louis/Neuweg FC qui veut réussir son retour en CFA 2. En plein travaux, les Ludoviciens affrontent Raon-l'Étape, un pensionnaire du CFA, demain à 18 h au stade de l'Au.

 Après le test encourageant face à Épinal (CFA 2) lors du festival de Riquewihr (2-2), la formation de Cédric Decker s'apprête à recevoir d'autres Vosgiens qui eux sont toujours en CFA et viendront pour peaufiner les ultimes réglages.
 « Il y a désormais plus de rythme et de puissance. Nous sommes en plein milieu de notre préparation. On n'est jamais sûr de rien mais nous avons pris nos précautions à ce sujet. » Débarqués dans un championnat qu'ils vont découvrir, l'entraîneur Cédric Decker dresse un premier constat.


 « On a face à nous plein de joueurs qui n'ont pas pour habitude de gérer des charges de travail élevées. On s'entraîne tous les jours. Le corps doit s'adapter. Il faut doser les séances. » Après un véritable travail de fond et l'indispensable labeur physique, les partenaires de Vincent Rychen vont entrer dans le vif du sujet technique.
 L'occasion de poursuivre la mise en place tactique et l'intégration des recrues. La confrontation face à Épinal était une mise en bouche, pas question de tirer des conclusions. Cédric Decker raconte : « C'était une revue d'effectif. On s'était appuyé sur l'ossature de l'an dernier avec l'intégration des six nouveaux.
 « Le but était de remettre en place notre animation défensive pour récupérer le ballon et appliquer la zone. L'impression était constatée. Notre première période était plus rigoureuse. Épinal ? Ils avaient aligné une équipe mixte, c'était un test trompeur. Ce n'était pas l'équipe attendue. »
 Face à Raon-l'Étape, les Ludoviciens vont aborder une phase où ils devront au moins évoluer quarante cinq minutes chacun (Saint-Louis aura encore trois matches amicaux face à des équipes de DH, Bartenheim, Koetzingue et Biesheim).
 Cédric Decker veut encore voir ses joueurs, se faire une idée précise et ensuite réduire doucement son groupe. Le public en tout cas pourra apprécier son équipe, qui, de toutes les
manières, veut plaire et surprendre. Tout un programme.

Sl0020v02_20080801.BREn provenance de Montceau-les-Mines, Issaga Diallo est un habitué des oppositions de CFA.
Demain samedi (18 h), le Saint-Louis/Neuweg FC assure sa première réception de la saison 2008/2009 avec la venue de Raon L’Etape au stade de l’Au.Déçu par une opposition pas à la hauteur de ses espérances samedi dernier à Riquewihr face à Épinal, autre club de CFA 2, dans un match achevé par un nul 2-2, l’entraîneur Cédric Decker attend de monter en puissance demain. Au stade de l’Au à partir de 18 h, les joueurs du Saint-Louis/Neuweg FC accueillent Raon-L’Etape, formation de CFA. Ancien de National, le club vosgien a fini son championnat 2007/2008 au 13e rang à égalité de points avec le FC Mulhouse. À une semaine de la reprise de leur championnat chez le FC Metz 2, les Raonnais ont de fortes chances d’apparaître dans une version proche de l’équipe type avec six nouveaux venus. Les Lorrains restent sur deux victoires d’affilée, l’une (3-1) face à Avenir Beggen (Luxembourg) et l’autre (2-1) à Haguenau (CFA 2) mercredi.
C’est dans ce contexte que le défenseur Lamine Diompy et l’attaquant Oscar Biaye doivent finir de convaincre les dirigeants ludoviciens pour signer leur bail. Tous deux ont déjà évolué à des niveaux supérieurs, que ce soit respectivement en équipe du Sénégal espoirs et en Ligue des Champions d’Afrique ainsi que dans la réserve du FC Nantes ou à Vitré. Il faut qu’ils se remettent au niveau de ce potentiel pour convaincre.
Afin de préserver le terrain dévoué aux joutes de la DH féminines et de la Promotion d’excellence, les Ludoviciens évolueront sur le terrain habituel des rugbymen. Et de puiser un peu plus dans ce sport aux valeurs de force collective.

Publié dans L'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article