CHAMPION D'ALSACE DH BRAVO ET MERCI

Publié le par DK


Championnat de France Amateurs 2


Le FC Saint-Louis / Neuweg champion d’Alsace !

 

Grâce à sa victoire sur la réserve du FC Mulhouse le 11 mai, le FC Saint-Louis/Neuweg avait remporté le titre de champion d’Alsace en CFA2, deux journées avant la fin du championnat. Dimanche 25, en battant Kœtzingue par 1 à 0, l’équipe ludovicienne a confirmé sa suprématie. Cette montée en CFA est le résultat logique et tout à fait mérité au terme d’une saison exemplaire. Un succès qui s’explique : la méthode de l’entraîneur Cédric Decker a porté ses fruits. Il nous en explique les raisons.

 

Il aura suffi d’un but du Ludovicien Kaymak à la 51e minute de jeu le 11 mai, lors du match contre le FC Mulhouse. Le FC Saint-Louis/Neuweg, malgré les deux rencontres qui lui restait à disputer contre Brunstatt et Kœtzingue, était alors assuré de sa montée en CFA 2.

Pour Cédric Decker, la saison 2007 a été « une année de reconstruction ; nous avons décidé de recruter des footballeurs locaux, de Saint-Louis et formés chez nous afin de donner une identité à notre équipe ; ça nous a donné à tous un supplément d’âme au sein d’un groupe plus fort ».

Pour l’entraîneur, le fait de se connaître tous est un atout. Avec Vincent Ryschen « mon bras droit, capitaine de l’équipe » nous avons montré l’exemple en construisant un projet de jeu qui nous a servi de fil conducteur pour faire progresser ces jeunes d’une moyenne d’âge de 22 ans, collectivement et individuellement ».

Le FC Saint-Louis/Neuweg a tout d’abord élaboré une assise défensive afin que chacun se sente concerné par la récupération du ballon en défense de zone. Ensuite il s’est agi de dynamiser les lignes offensives.

 

Six heures d’entraînement hebdomadaires

 

Pendant toute l’année, les joueurs se sont entraînés trois fois par semaine le lundi, le mercredi et le vendredi à raison de séances de deux heures. Cédric Decker est conscient qu’il a exigé de son équipe un gros investissement « mais les joueurs ont toujours répondu présents. Cette assiduité nous a permis à tous de progresser et de construire un collectif homogène et soudé. Quand l’équipe s’entend bien, il est plus facile de lutter ensemble. Nous avons utilisé ainsi le maximum de notre potentiel ».

La « méthode » Decker, qui a façonné petit à petit une équipe d’une efficacité redoutable, a même permis au club de battre le SR Colmar (actuel leader de la CFA 2).

La montée en CFA 2 est une très bonne surprise. « On connaissait notre potentiel, notre valeur, et on a progressé plus vitre que prévu ».

 

L’entraîneur ludovicien apprécie aussi que son club bénéficie d’un soutien important de la part de la Ville de Saint-Louis notamment « en hommes et en matériel ». Il peut compter sur l’aide efficace de Michel Kappler, le responsable des équipements sportifs et de son équipe, celle de Vincent Rychen, éducateur sportif, mis à disposition du club, et du service des Sports de la Ville.

 

EN CFA 2, il s’agit maintenant de se maintenir car les équipes de Franche-Comté, des Vosges, de Lorraine ou encore des Ardennes sont des adversaires redoutables. Bienvenue au nouveau champion en CFA 2… sur son nouveau stade qui lui fera franchir d’autres frontières !

 

Publié dans L'actualité

Commenter cet article